Accueil / HISTORIQUE ET ARCHIVES

HISTORIQUE ET ARCHIVES

Les origines de la Fête nationale remontent au 24 juin 1834 alors que Ludger Duvernay, directeur du journal La Minerve, organise un banquet en soutien au  mouvement patriote. Une soixantaine de personnes sont alors réunies pour festoyer chez l’avocat John McDonnell. La popularité de cet événement et la mise sur pied de l’Association Saint-Jean-Baptiste de Montréal (maintenant Société) permettent à Duvernay de concrétiser son projet et de doter le peuple canadien-français d’une fête nationale annuelle.

L’origine du traditionnel feu de joie remonte à l’Empire romain, alors que ce dernier servait à protéger les récoltes et à purifier les paysans lors des célébrations du solstice d’été marquant l’arrivée du plus long jour de l’année, soit le 21 juin.

Le premier Défilé de la Saint-Jean-Baptiste à Montréal a lieu en 1843, mais il adopte l’envergure qu’on lui connaît à ce jour en 1874, alors que pour célébrer le 40e anniversaire de la première Grande tablée, on met sur pied une parade regroupant 91 Sociétés, 12 chars allégoriques, 31 corps de musique et 10 000 figurants! En 2007, les Géants, représentations géantes de personnages historiques célèbres, intègrent le Défilé.

En 1878, la chanson adoptée pour représenter les Canadiens français est À la claire fontaine. Il faudra près de 100 ans, soit en 1975 pour que « Gens du pays » soit chanté pour la première fois par Gilles Vigneault, Louise Forestier et Yvon Deschamps et devienne ensuite l’hymne national officieux du Québec.

Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé devient l’emblème officiel du Québec. Depuis, il orne notre drapeau et s’impose comme enseigne de la nation québécoise.

Dans les années 1960 et 1970, la Fête nationale subit d’importants changements. Peu à peu, certains aspects historiques et religieux se dissipent au profit des représentations culturelles et artistiques contemporaines. Cette transformation majeure ne laisse pas le peuple indifférent. En effet, les festivités de 1968 et de 1969 se déroulent dans un climat de contestations et certaines activités sont perturbées par des émeutes.

C’est en 1977 que la Fête nationale est officiellement reconnue comme journée fériée et chômée par le gouvernement de René Lévesque. Qui plus est, elle devient la Fête de tous les Québécois et Québécoises du Québec, peu importe leurs origines, leur religion et leurs allégeances politiques.

En 2014, la Fête nationale du Québec à Montréal célèbre son 180e anniversaire.

À ce jour, la Fête nationale est célébrée par bon nombre de délégations québécoises à travers le monde. Que ce soit au Québec, ou parmi les communautés francophones à l’extérieur de la province, les festivités s’étendent désormais au-delà de nos frontières.

Merci de célébrer chaque année avec nous!

Vous trouverez ci-dessous les thématiques des célébrations de la Fête nationale du Québec à Montréal des dix dernières années.

Archives

2013 : Le Québec en nous, d’hier à demain

Riche de son histoire, le peuple québécois a traversé les siècles pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. Célébrons notre passé : nos racines et les moments marquant de notre histoire. Célébrons notre présent : notre volonté d’atteindre de nouveaux sommets. Célébrons notre futur : transmettons aux générations futures le souvenir de nos ancêtres. En 2013, échangeons ces passions et ces valeurs qui forgent notre personnalité si unique. Célébrons le Québec en nous!

2012 : Le Québec en nous

Les Québécoises et les Québécois forment un peuple distinct, une nation avec une identité qui lui est propre. En 2012, à l’occasion de la Fête nationale, célébrons notre langue et nos accents. Exprimons notre fierté à l’égard de la langue française, cet élément définissant notre identité et qui nous distingue face au monde entier.

2011 : Entrez dans la légende

L’imaginaire collectif québécois est peuplé de contes et de légendes, facette immuable de notre identité et de nos traditions. Ils constituent une part importante du patrimoine culturel québécois. En 2011, les Québécoises et les Québécois sont invités à redécouvrir ces trésors et à rendre hommage aux auteurs de ces récits populaires.

2010 : Célébrons notre créativité

La Fête nationale 2010 célèbre le talent et la créativité des habitants du Québec. Elle rend hommage à tous ces bâtisseurs qui ont mis leurs talents et leur savoir-faire au profit de notre communauté. Inspirons-nous de ces hommes et de ces femmes qui à partir d’un rêve, d’une idée folle, ont bâti toute une nation.

2009 : Une voix qui porte!

Dans le cadre de la 175e Fête nationale du Québec à Montréal, célébrons la parole de celles et ceux qui donnent vie à notre culture et à notre identité. Saluons la richesse de notre langue, la beauté de nos mots et surtout l’unicité de notre nation qui permet aux gens d’ici de porter une voix unique.

2008 : Quatre siècles… à célébrer!

L’édition 2008 de la Fête nationale du Québec à Montréal, souligne quatre siècles de présence francophone en Amérique du Nord. Cette année, les Québécoises et Québécois ont rendez-vous avec notre histoire, celle de ceux qui ont bâti de toute pièce une nation à leur image. Toutes les raisons sont bonnes pour célébrer notre culture et notre identité distincte.

2007 : À nous, le monde!

En 2007, les Québécoises et les Québécois qui s’illustrent sur la scène internationale sont au cœur des célébrations. Dans tous les domaines, ils n’ont jamais été aussi nombreux à briller et à inspirer le Québec en entier. La Fête nationale est aussi l’occasion de célébrer le 40e anniversaire de la tenue de l’Expo 67, ce rassemblement populaire qui a ouvert le Québec sur le monde. Soulignons les triomphes des Québécoises et des Québécois d’un bout à l’autre de la planète.

2006 : À notre image

Les 23 et 24 juin 2006, la Fête nationale célèbre le dynamisme du cinéma québécois. Elle salue les artisans d’ici qui ont traduit en images notre culture, notre histoire et qui s’illustrent par leur créativité et leur unicité aux quatre coins de la planète. Portons un toast aux artistes qui font perdurer la vitalité de notre cinéma, portons un toast « À notre image ».

2005 : Un air de fête, un air en tête!

En 2005, la Fête nationale du Québec à Montréal célèbre la beauté de la chanson québécoise. Elle rend hommage à ces artisans qui traduisent en mélodies les espoirs et les aspirations des Québécois et des Québécoises. Ces artistes qui font voyager notre culture d’un bout à l’autre du Québec, mais également à travers toute la francophonie.

2004 : À la nôtre!

La Fête nationale du Québec à Montréal 2004 est l’occasion de saluer notre identité en tant que peuple. Célébrons notre langue distincte, la beauté de notre culture, l’unicité de notre patrimoine et la richesse de notre histoire. Mille et une raisons de fraterniser, en clamant haut et fort : À la nôtre!